Etudes en France : 40 000 étudiants algériens ont introduit une demande via Campus France, cette année

0

Les étudiants algériens de plus en plus désireux d’aller poursuivre leurs études en France. En effet, c’est ce que révèle le chiffre de 40 000 étudiants algériens qui ont introduit, cette année, une demande pour étudier en France, rapporte, ce mardi 4 septembre 2018

A noter que les demandes pour étudier dans l’hexagone se font via la plateforme dédiée «Campus France».

Selon la même source, les demandes ont enregistré, cette année, une hausse de 25% par rapport à 2017, puisque, l’année précédente, ils étaient 32 000 étudiants algériens à faire une demande via la même plateforme pour un cursus au sein d’un établissement supérieur français.

Cette augmentation du nombre d’étudiants, confirme la foule des centaines d’étudiants qui se sont bousculés devant l’Institut français d’Alger en octobre 2017, afin de prendre un rendez-vous et passer le test de connaissance du français exigé dans la procédure de formulation du d’une demande études en France.

Devant cette situation qui a suscité une vive polémique, rappelons-le, l’Institut français d’Alger, a dû prendre des mesures pour répondre à la forte sollicitation de l’établissement par les étudiants algériens.

Pour cette année, selon le même site, Campus France introduit «une série de mesures depuis la rentrée 2018/2019 visant à faciliter les choses pour les étudiants étrangers acceptés en France». A l’instar de la suppression de la cotisation pour la sécurité sociale, d’un montant de 217 euros, la gratuité de l’affiliation à la sécurité sociale pour tous les étudiants, ainsi que, l’introduction aussi, d’une plateforme permettant aux étudiants de présenter « une garantie sur le paiement des loyers» au futur propriétaire, pour plus de facilité à dénicher un logement étudiant, a expliqué la même source.

Laisser un commentaire